L’installation des différents types de pompes à eau

pompe de relevage immergée

Les types de pompes à eau étant tous différents, leurs installations sont également distinctes en fonction du modèle. Mais pour les pompes électriques, il y a quelques détails liés aux systèmes électriques qui sont plus ou moins similaires. L’installation d’une pompe à eau peut se faire seule, avec l’aide d’un tiers ou par un professionnel. Dans tous les cas, le but est simple et reste le même, avoir un outil d’approvisionnement afin de profiter d’une eau gratuitement et facilement.

Conseils pour installer une pompe de surface

Pour installer une pompe de surface, il est nécessaire de suivre quelques conseils cruciaux. Ainsi, pour commencer, la pompe doit être installée proche du réseau d’aspiration. Par ailleurs, le tuyau d’aspiration doit être renforcé et doit avoir un diamètre idéalement plus grand à l’entrée de la pompe. Ce tuyau doit également être perméable et équipé d’un clapet anti-retour et d’une crépine. Pour le bon fonctionnement de la pompe, vous devez placer la crépine à 50 cm du fond et à 30 cm sous l’eau. Ensuite, vous devez remplir le tuyau d’évacuation et la pompe par de l’eau et le plus important, n’oubliez pas d’installer votre pompe dans un endroit aéré, hors de la portée des intempéries et du gel et à l’abri du risque de condensation.

Conseils pour installer une pompe de relevage

L’installation d’une pompe de relevage est plus ou moins compliquée en fonction du terrain. Il est alors souvent nécessaire de faire appel à un professionnel. Mais il est quand même bon à savoir qu’une pompe de relevage doit être installée dans une station de relevage. La station de relevage quant à elle doit être munie d’une cuve pour contenir l’eau à évacuer et de nombreux autres accessoires de pompes nécessaires à l’installation. En outre, lors de l’installation, il faut mettre en tête qu’une pompe de relevage, si elle sert à évacuer des eaux chargées, doit être entretenue tous les mois. Son installation doit alors se faire dans une station facile d’accès. Par ailleurs, il faudra également prendre en compte la taille de la cuve ainsi que celle de la pompe avant de l’installer. En plus clair, il faut la taille de la cuve et de la pompe soit compatible pour faciliter l’installation. Puis, il est aussi indispensable d’installer un tuyau d’un plus grand diamètre à la sortie de la pompe afin d’évacuer de façon optimale les particules en suspension contenues dans le liquide.

Conseils pour l’installation d’une pompe immergée

Pour commencer, il est à noter que la pompe immergée étant plongée dans le liquide à évacuer est soumise à d’éventuels dangers comme le sable et l’échauffement qui sont ses plus grandes ennemies. Les sables, s’ils sont aspirés par la pompe, peuvent en effet abîmer les turbines de la pompe et perturber son fonctionnement. Ils vont également, dans ce cas, attaquer le moteur et interrompre son refroidissement. Cependant, une pompe immergée ne doit jamais marcher à sec pour la préserver du désamorçage. Ainsi, il est conseillé d’installer la pompe immergée à une distance de 0,7 mètre du fond et de 50 cm sous l’eau. A ce niveau, il est alors nécessaire d’avoir une hauteur de 2 mètres minimum au fond du puits pour l’installation. Pour remédier à la marche à sec, l’installation d’un dispositif de surveillance de niveau est indispensable.

Pour la première utilisation de la pompe, notamment la première semaine, il est toujours conseillé de ne pas trop forcer sur le débit et donc d’utiliser un faible débit. Cela permettrait à la pompe de s’installer correctement dans son coin. En outre, cette action va aussi permettre à la pompe de ne pas aspirer du sable qui pourrait l’endommager rapidement. En outre, pour le bon fonctionnement de la pompe, il est nécessaire de nettoyer, ou plus précisément de faire nettoyer le forage par un professionnel avant d’installer une pompe immergée, surtout si celui-ci n’a pas été utilisé depuis longtemps. Dans le cas où votre pompe est munie d’un coffret de démarrage ou de protection, veillez bien à placer ces accessoires de pompe dans un endroit propice, c’est-à-dire, dans un endroit sec et aéré.

Conseils pour installer une motopompe thermique

Lors de l’installation d’une motopompe thermique, il faut s’assurer que les diamètres des tuyaux de refoulement et d’évacuation soient les mêmes que ceux de la sortie de la pompe. Par ailleurs, il faut choisir des tuyaux très étanches et lorsque vous remplissez la pompe et les tuyaux d’aspiration, faites bien attention autant que possible. Pour l’endroit d’installation, faites en sorte qu’il soit un peu éloigné de l’habitation et de l’endroit de travail, et dans un endroit bien aéré pour l’évacuation des gaz d’échappement.

Sachez que si vous choisissez les pompes Pedrollo-France ou les pompes Well-Pumps-France, vous pourrez bénéficier d’une installation faite par des professionnels.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *