Les semis de printemps

semis

Pour multiplier vos plantes par semis, vous devez récolter les graines à maturité. Si nécesasire, faites d’abord tremper les fruits dans l’eau, puis extrayer les graines en enlevant la chair et faites-les sécher. Ramollissez les graines à tégument dur, en les trempant dans l’eau bouillie, entre 10 minutes et 72 heures selon l’espèce. Vous pouvez scarifier les graines plus dures en les frottant quelques instants avec du papier de verre, juste avant de les semer. Pour une grosse graine, limer ou entailler le tégument avec un couteau.

Pour arrêter la dormance de certaines graines, il faut les réadapter progressivement au froid ; semez-les en terrine placée sous châssis pour les exposer à la rigueur de l’hiver, ou bien placez-les dans de la tourbe humidifiée, contenue dans un sac en plastique. Maintenez ce sac au chaud pendant 3 à 4 jours, avant de le placer dans le réfrigérateur entre 1 et 5°C, pendant 3 à 18 jours selon le type de semence. Semez directement en place ou bien dans une caissette. Dispersez les graines dans un pot de fleur ou une jardinière sans les serrer afin d’éviter la fonte des semis et recouvrez-les d’une fine couche de terre ou de terreau, sauf si elles sont minuscules ou ne germent qu’à la lumière. La plupart lèvent entre 13 et 24°C; les plantes de climat tempéré frais se contentent de 6 à 12°C.

Pour le repiquage, quand les cotylédons sont assez développés, repiquez les jeunes plants séparément dans des caissettes alvéolées ou dans des godets. Ils pourront forcir dans votre serre de jardin et ils seront ensuite empotés et endurcis avant la plantation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *